Le 20 mars 2010, le SDOV organise une conférence à 14h, au Cloître Saint-Louis à Avignon:

Les dysfonctionnements  du langage : perspectives anthropologiques

Véronique Rey
rey_crop

Véronique Rey : Linguiste, Professeur des Universités

Mots clefs : langue orale, langue écrite, appropriation langagière

Résumé
Le propos de cette conférence est tout d’abord de rappeler la prévalence de la langue orale par rapport à la langue écrite ainsi que les enjeux de l’appropriation de la langue maternelle. Puis, dans un deuxième temps, des observations cliniques permettront d’interroger nos modes de vie pour appréhender les dysfonctionnements du langage. La perspective anthropologique permettra d’appréhender de façon originale et nouvelle le "culturel" en interaction avec le "biologique".

Linguiste de formation, les recherches de Véronique Rey ont d’abord porté sur les langues africaines, plus particulièrement, le shingazidja, langue parlée aux Comores. Son approche fut à la fois ethnologique et linguistique. Au sein de l’ université de Provence, comme Maître de conférences, elle a travaillé auprès d’enfants dyslexiques dans le cadre d’approches pluridisciplinaires. Depuis septembre 2008, Professeur des Universités en linguistique à l’IUFM d’Aix-en-Provence, ses activités de recherche se poursuivent aujourd’hui autour de deux thématiques principales : l’analyse des productions écrites erronées des enfants et des adultes, ayant ou non une pathologie, et les mécanismes en jeu lors de l’acquisition de la langue orale. Ses travaux se réalisent en partenariat avec le service de pédopsychiatrie de Ste Marguerite à Marseille.

Contact: sdov84@gmail.com