Café Ortho le 9 novembre: Réseaux & Loi HPST

Le secteur des soins ambulatoires est confronté à des évolutions importantes de l’offre et de la demande de soins. Ce processus s’est accompagné de réformes comme la loi HPST qui annonce une évolution importante puisque les missions de la médecine générale et les soins de premiers recours sont reconnues et définies. La loi renforce également le processus de territorialisation du système de soins avec la création d’agences régionales de santé (ARS). Ces agences qui auront des compétences élargies au secteur ambulatoire et au secteur médico-social, disposeront de leviers d’action comme la définition des schémas d’organisation des soins ambulatoires (non opposables), l’organisation de la permanence des soins, la possibilité de contractualiser avec des regroupements de professionnels (centres de santé, maisons de santé, réseaux…). Les ARS seront donc a priori en situation d’articuler les dynamiques professionnelles de réorganisation avec les besoins et la demande des patients. La mise en œuvre de ces objectifs nécessite, de développer des outils conceptuels (par exemple la définition de la gamme de services à rendre par les différents professionnels fournissant les soins de premier recours) et opérationnels (par exemple les indicateurs en terme de temps d’accès, de taux de couverture, de qualité, de définition des territoires de premiers recours, de mécanismes de régulation des pratiques…) permettant d’organiser les soins ambulatoires de premiers recours, mais également leur articulation avec les soins spécialisés, le secteur hospitalier mais aussi médico-social.

cafeorthosdov_full

(Café Ortho: réservé Adhérents SDOV- voir agenda colonne de gauche)

Nous proposons pour ce premier Café Ortho de rentrée de mettre en commun nos observations, réflexions et interrogations sur le devenir des réseaux de soins déjà mis en place dans notre région et sur les schémas possibles des réseaux à venir dans le cadre des nouvelles dispositions voulues par la loi HPST.